Aide ménagère à Tours

FAQ Intervenant(e)s

Des questions concernant les conditions de travail chez Mille et une Fées ? C'est par ici !

  • Est-ce que je peux travailler à temps plein chez Mille et une fées à Tours en tant qu’employée de maison ?

    Oui ! Vous avez la possibilité de signer chez nous un contrat de 35h. Nous pouvons aussi vous proposer un contrat à temps partiel selon un volume horaire que vous souhaitez, nous nous adaptons à vos préférences et contraintes personnelles ou professionnelles !

  • Est-ce que je peux travailler chez Mille et une fées et en même temps chez Les Enfants d'Abord à Tours ?

    Oui, les deux emplois Employée de maison et Garde d’enfants à domicile sont très complémentaires ! Par exemple, en journée, vous effectuez l’entretien de la maison. Et à 16h30, vous récupérez les enfants à la sortie de l’école et en prenez soin jusqu’au retour des parents. Une bonne solution pour atteindre 35h par semaine !

    Vous pouvez donc à la fois être employée de maison chez Mille et une fées et garde d’enfants à domicile chez Les Enfants d’Abord à Tours. Plus d’infos sur Les Enfants d’Abord ici.

  • J’ai déjà un autre travail à temps partiel que je souhaite conserver. Puis-je postuler pour compléter ?

    Vous avez tout à fait la possibilité de nous rejoindre pour un contrat à temps partiel selon vos disponibilités et cumuler deux emplois dans les limites du code du travail.

  • Quelles disponibilités dois-je avoir pour rejoindre l’équipe de Mille et une fées en tant que femme de ménage ?

    Chez Mille et une fées, pas de travail le week-end ! Donc si vous avez des disponibilités en semaine et que vous êtes disponible sur au moins 24h par semaine, votre candidature est la bienvenue !

  • Dois-je nécessairement savoir cuisiner ou repasser pour postuler à un emploi d’aide ménagère chez Mille et une fées ?

    Non ! Tous nos employés de maison n’ont pas les mêmes compétences et ce n’est pas un problème. Chacun ses atouts et son expérience à valoriser. Nous pouvons vous recruter et vous accompagner pour vous permettre de monter en compétences.

  • Combien gagne une assistante ménagère Mille et une fées à Tours ?

    Chez Milles et une fées, les salariés sont reconnus et valorisés pour la qualité de leur travail. Ainsi, les employés de maison sont rémunérés au SMIC +8% soit environ 150€ de plus par mois. S’ajoutent une prime mensuelle de présentéisme, une participation aux frais de déplacements ou la prise en charge à 100% de l’abonnement de transports en commun, une mutuelle, des cadeaux de fin d’année, entre autres !

  • Quelles sont les perspectives d’évolution après le métier de femme de ménage ?

    Selon vos compétences et vos souhaits, vous avez la possibilité de devenir experte-formatrice, ou bien aussi de travailler en agence. De nombreux intervenants du Groupe, chez Les Enfants d’Abord notamment, ont ainsi pu accéder à des postes d’Assistant d’agence, de Coordinateur voire de Responsable d’agence.

  • Faut-il avoir de l’expérience pour devenir Employé de maison Mille et une fées ?

    Le process de recrutement vous permet d’être formé(e) par des employés de maison expérimentés, il n’est donc pas indispensable que vous ayez une expérience dans notre domaine d’activité. Au-delà de l’expérience, la compétence compte, le dynamisme, le savoir-être également. Nous y attachons une grande importance.

  • Quelles sont les qualités nécessaires pour être assistante ménagère Mille et une fées ?

    La fiabilité, la confiance, le savoir-être, les qualités relationnelles et le dynamisme sont les principales qualités que nous recherchons chez nos Employés de maison.

  • Est-ce que Mille et une fées recrute des personnes en situation de handicap ?

    Notre agence est handi-accueillante ! Nous n’avons aucun préjugé par rapport au handicap. Nous participons chaque année à des salons de recrutement spécifiques et nous recrutons régulièrement des personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi, parmi lesquelles des personnes reconnues Travailleur handicapé, des victimes d’accident du travail ou de maladies professionnelles, des titulaires d’une pension d’invalidité ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH).